Le Tour du Monde - Services annexes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

4. Un accès à l’information et une aide au voyageur - le salon des voyageurs – le site internet

Fidèle à nos idées et convaincu que la Nouvelle Calédonie vaut la peine d’être visitée, nous avons mis un soin particulier quant à l’accès à l’information. Un salon des voyageurs est à disposition de tous les voyageurs : là aussi, en y entrant ; on y fait le tour du monde : photos, images à partir de nos voyages réalisés : Asie, Moyen Orient, Afrique, Amérique, Océanie et une bibliothèque très entretenue et continuellement actualisée : tous les guides pratiques et récents sur la Nouvelle Calédonie, tous les prospectus essentiels de l’office du tourisme de la NC mais aussi des ouvrages d’histoire politique, de géographie, anthropologie, sociologie, des revues telles que « Mwà Véé », la revue Globe-trotter d’ABM, la revue « Grand reportage »… une myriades de guides petit fûté ; guide du routard, lonely planet sur plus de 25 pays. Une TV avec des DVD sur l’histoire du pays : les plus regardés : « l’archipel des forçats » - les médiateurs du pacifique » - «Tjibaou le pardon ».

Le salon des voyageurs

Le salon des voyageurs

  • Le conseil pour l’organisation des circuits et étapes est un service que nous rendons avec très grande attention :
    La Nouvelle Calédonie ne vit pas du tourisme : si le tourisme de luxe est bien développé, le tourisme pour des voyageurs type routards, globe-trotters, ménages à revenu moyen devient parfois un parcours de combattant : l’organisation est complexe : le grand avantage c’est qu’il est réellement possible de voyager en style « découverte et aventure » dans un environnement naturel et géographique exceptionnel : pas de tourisme de masse donc préservation et absence de tout artifice : c’est loin d’être négligeable. Je me souviens en Vietnam en 2009, à Hoïan lorsque nous avons fait un tour en Bateau sur la rivière au milieu d’une myriade de touristes : nous apercevons des pêcheurs qui dorment sur le bateau ; à l’approche de notre bateau touristique, les pêcheurs sursautent, lancent le filet dans l’eau faisant du filet un magnifique cercle ( !!) et font semblant de ramasser du poisson et ensuite nous demandent de l’argent pour prise de photos ! Pour Dan, avec ses repères caldoches, ce fut là le spectacle, à fou rire, bien plus surprenant que si la démarche des pêcheurs avaient été vraies !  En Nouvelle Calédonie, de telles démarches sont quasi inexistantes ; en tous les cas pas sous cette forme ! En brousse, on cherche, tel un réel jeu de piste, le propriétaire du lieu qu’on attend avec toute la patience comme il se doit en NC pour envisager éventuellement un hébergement et/ou repas. Pas facile de prévoir ou d’anticiper avec une population qui n’a pas le même rapport au temps, à l’espace : Nous nous efforçons de donner les clés au voyageur pour comprendre le pays ( et non le juger) , lui donner l’envie de rencontrer, de partager, lui donner le sens des obstacles à franchir et même d’en tirer partie : nous mettons en lien avec les autres gîtes calédoniens, mélanésiens dont nous savons qu’ils rendront un service le cœur sur la main mais à leur manière et rarement d’une façon mondaine, parfois maladroite aux yeux des occidentaux :Les voyageurs, à lire les avis sur le tour du monde qu’ils écrivent sur le site international « tripadisor », soulignent l’importance d’avoir les clés et les informations. C’est notre grande priorité de l’accueil. A l’heure où j’écris cet article, des voyageurs ayant passé chez nous, vont, dans une demi-heure, reprendre l’avion pour l’Europe : la dame nous dit à l’instant même de son départ : « Sans les informations et sans votre communication sur la compréhension sur la NC et sur toutes les populations qui habitent l’île, notre voyage aurait été décevant » c’est ce genre de retour qui nous encourage, qui nous donne envie de poursuivre et qui atteste de la fidélité à notre fil rouge.
  • Le site internet est notre support de communication principal :
    Le site , si vous le visitez, n’est pas simplement la pub pour chambres d’hôtes : d’entrée de jeu nous avons écarté cette option : Avant de débarquer en touriste en NC, le site aura déjà permis l’accès aux informations relatives à une première approche du pays : un début ! Les rubriques « A voir en Nouvelle Calédonie » indique des indications de circuits, des possibilités de découverte parfois hors sentiers battus. La rubrique « Question/réponse » donne accès à un maximum d’information : la géopolitique, la sociologie, l’histoire, les lois spécifiques du pays, les caractéristiques de la population mais aussi les aspects purement pratiques ; parfois même des articles de fond d’un sociologue (sur les accords de Matignon par exemple du sociologue John Passa) ; nos commentaires laissent entendre notre philosophie décrite en début de cet article.

En conclusion :

Jeune kanak

Jeune kanak

Le peuple calédonien est une mosaïque aux multiples énigmes dont il est parfois difficile de percer les mystères. Il suffit cependant de se laisser saisir par chaque culture, ou communauté d’appartenance, chaque rencontre, d’oser la rencontre avec l’inconnu ; du sud au nord, d’est en ouest en passant par les îles. L’humilité apprise par l’acceptation d’une méconnaissance ouvre petit à petit aux richesses intérieures de chaque rencontre. Au contact de ce qui est différent, on en sort finalement toujours plus humain, fasciné, surpris et vous donne l’élan du don, du partage, du sens; la complicité devient possible, la rencontre devient attachante, le silence devient plénitude….

Jean-Claude Becker
« www.tour-du-monde.nc »

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »